Maria Teresa de Filippis

 

De Maria Teresa de Filippis, qui courait en 1959 sur la voiture qui avait vu Fangio être sacré champion du monde un an plus tôt.

Pourquoi les femmes n’arrivent pas à se faire une place en formule 1? Les sponsors et les écuries ne voudraient pas de femmes, sans parler des pilotes qui redouteraient de se faire dépasser en pleine course par une rivale. Pour l’anecdote, Jean Alesi n’aurait pas digéré à l’époque, que Susie Wolff (pilote réserve chez Williams) le dépasse, au point de prier à son équipe de faire quelque chose.  Comment faire évoluer les mentalités dans le monde automobile qui reste encore très sexiste et macho ? c’est une question qui demeure encore sans réponse.

New York Times (en anglais) Katherine Legge, recalée par l’écurie Minardi en 2005 : « Le problème, c’est qu’aucune équipe ne veut être la première à engager une femme pilote, et risquer d’être ridicule si la fille n’arrive pas à finir la course. »En raisonnant ainsi, on n’est pas près de voir une femme dans un baquet.

 En 1959, le patron du Grand Prix de France a interdit à Maria Teresa de Filippis de prendre le départ, raconte le Guardian. Son argument : « Une femme ne devrait porter un casque qu’à une seule occasion, chez son coiffeur. »

Source france info : https://www.francetvinfo.fr/sports/automobile/pourquoi-les-femmes-n-arrivent-pas-a-percer-en-formule-1_863327.html

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s